lundi 17 août 2015

J-259 : Parce que faire du sport en vacances, c'est possible.

I'm Back** ! (wooouh l'intro à la Terminator !)
Et comme j'ai passé des vacances de folies, je suis gonflée à bloc (toujours comme Terminator) ! Vous êtes prêts pour le reportage photo* ? Non ? C'est pas grave je le fais quand même ! (Ah oui, je vous parle un peu de mon poids à la fin quand même, c'est le thème du blog !)

Pour ceux qui n'auraient pas suivi, je suis partie dans les Pyrénées Orientales avec une histoire de "vacances sportives" en tête. (Vous pouvez toujours jeter un oeil à cet article au besoin.) Je pensais initialement me contenter de vous raconter si oui ou non j'avais suivi mon programme. Et puis finalement, j'ai décidé de tout vous raconter - les paysages sont carrément canons, je vous en montre une sélection :

#Oneweekinvernetholidayschallenge 

Jour 1 : Dimanche 09 août

Parce qu'on ne fait pas les choses à moitié, on a profité du dimanche matin pour faire notre 1er jogging en visitant Vernet-les-bains. (Ah, oui, je vais parler au pluriel parce que z'Homme à tout fait avec moi - sport du challenge inclus) Le patelin est fort sympathique, posé sur une montagne - donc en pente perpétuelle (je vous raconte pas comment j'ai craché mes poumons...) Je vous laisse googler "Vernet les bains" si vous souhaitez un aperçu du village !

M'enfin, parce que le jogging en montagne, ça nous suffisait pas, nous voilà partis dès l'après-midi à la montagne des cinq pics** l'abbaye Saint Martin du Canigou. Une bien belle abbaye ma foi, posée en haut d'une montagne d'un mont (45min à pied - 1055m d'altitude) Je ne suis pas particulièrement sensible à la spiritualité. N'empêche que je trouve que l'architecture d'un lieu saint, ça reflète moultement bien l'époque où le bâtiment a été construit reconstruit. Et puis, on n'était pas monté là-haut juste pour regarder l'extérieur !

Bref, que du bonheur cette première journée ! Sportif mais pas trop, parfait comme échauffement (Bonus : on s'est trouvé de l'Hypocras artisanal dans cette abbaye...)

Cherchez bien, je suis sûre que vous pourrez trouver le Vieux Maître** sur cette photo.
z'Homme, il prend des photos qui déchirent ! 

 Jour 2 : Lundi 10 août

Où comment chaque jour passé pendant ces vacances a été différent du jour précédent ! Vernet, en gros, c'est posé entre la montagne et la mer, on a donc fait un peu les deux. Je vous présente le sentier littoral d'Argelès :

J'avoue, j'ai triché, j'ai attendu z'Homme en bas sur le sable le temps qu'il fasse des photos...

L'intérêt, c'était de faire mon jogging sur la plage. Enfin ça, c'était l'idée de départ. Ce que je n'avais pas prévu, c'est que ce sentier littoral, il monte et il descend. Un peu comme la montagne. Avec du sable. Et un deuxième jour de souffrance pour mes poumons ! Cela dit, j'ai respecté le challenge à la lettre. Et comme récompense, j'ai eu droit de faire la crêpe sur la plage ET la fin des soldes à Perpignan (*joy inside*) Vous pourrez même admirer ma trouvaille débardeur Levis sur la photo suivante.

Il faut quand même que je vous raconte un petit quelque chose en plus :
J'ai vécu un moment très agréable pendant ce jogging. Une des coureuses m'a souris. Un sourire gentil, sincère et pas du tout condescendant. Un sourire qui voulait dire "je te comprends, courage". C'était complètement inattendu et j'ai apprécié ce moment à sa juste valeur, moi qui évitait de croiser le regard des gens (oui, pour éviter de me prendre l'image "t'es grosse, pourquoi tu coures ?" en pleine face) j'ai repris confiance en moi ET en l'humanité. Merci mademoiselle ! 


Jour 3 : Mardi 11 août


Voyez mon illustre derrière (et mon fameux débardeur à -50%) !


Dois-je vous expliquer à quel point on était HS dès mardi ? Oui ? Mmh, alors disons HS comme des des chameaux à la sortie du désert. 
On a donc fait un départ pas trop précipité vers le marché de Prades - mmmh spécialités Catalanes - puis Ille-sur-Têt (photo 1) et Eus (photo 2).

Tiens, ça va me permettre de faire un point nourriture. 
Les vacances n'ont pas été "light". Les Catalans, ils sont forts en charcutaille, fromage de chèvre et de brebis, churros et autres rousquilles. MAIS ! Autant j'ai mangé plus d'aliments gras qu'à l'accoutumée (je veux tout goûter !), autant j'en ai mangé en quantité raisonnable les 3/4 du temps. (j'ai succombé à quelques mets de réconfort, je l'avoue sans honte - c'était super bon dans ma bouche)

Jour 4 : Mercredi 12 août

Si je dis mardi repos, ça veut dire mercredi tout schuss sur le disco en mode Vicking** ! Ceux qui m'ont suivie sur instagram (oui, j'ai changé de nom) ont déjà connaissance du programme - challenge done !
Matinée animalière avec le parc des Angles, en plein dans les Pyrénées, donc en plein en altitude. Le parc fait un petit 3km500, il monte et il descend bien comme il faut pour respecter l'environnement plus ou moins naturel des bestiaux qui y sont. Allez, je vous montre deux photos pour le fun : 
Non, ce n'est pas l'animal du Diable. Ceci est un bou-que-tin ! 
Et la marmotte qui nous fait un super dramatic look**


And now comes the big part ! 

Si je devais retenir une visite de toutes mes vacances, ça serait celle-là. Z'Homme et moi, on avait prévu d'aller voir le lac des Bouillouses. Sur place, un ptit coup d'oeil au plan nous informe qu'il faut un bon 3h pour arriver au lac, à pied, mais qu'une navette peut nous y conduire s'il le faut. Ni une, ni deux, après un "on n'est pas des tapettes !" lancé bien fort à la cantonade, on se lance à l'assault de la rando. 

Pour les deux tiers, c'était facile. On était entraîné à monter pour descendre, tant que le dénivelé n'était pas trop important.
Sauf que je ne m'attendais pas au dernier tiers. On est tombé sur un pic. Je ne sais pas lequel, et je n'en connais pas l'altitude. Par contre, c'était un peu beaucoup pour mes guibolles grassouillettes après 3 jours de montagne. Vu qu'on était au 2/3, on a continué, et on l'a monté (malgré un terrain caillouteux super caca pas stable). Bref, on a fini par arriver au lac des Bouillouses (2017m d'altitude), pour moi dans la souffrance (physique et morale) après 4h30/5h de marche au lieu des 3h prévues, et sous la pluie.

Ca, c'est pas un lac de payday ! 
J'ai vraiment souffert de cette rando. Mais c'est aussi ce qui en fait une victoire victorieusement mémorable. J'y suis arrivée ! Et c'est tout ce que je retiens. Mon corps a tenu. C'était de la bonne souffrance au final, même si je ne me lancerais pas dedans tous les 4 matins... 
Ah, et si vous vous posez la question, on a fait le retour en navette. Faut pas déconner. 

Jour 5 : Jeudi 13 août 

Plus de photos à partir de cette date. Déjà parce qu'on était creuvé, mais aussi parce que c'était notre dernier jour de détente sur place et que ce qu'on a fait ne méritait pas forcément d'être illustré. Qu'est ce qu'on a fait ? Shopping et bains thermaux. On avait choisi de passer au Pas-de-la-Case (en Andorre, moins de taxes, des cosmétiques, le bonheur !). Et il se trouvait des bains thermaux sur la route du retour (Saint Thomas, MERCI!) pour lesquels on avait une petite réduction grâce au partenariat avec le camping. Détente totale de la nouille** en ce jeudi presque saint !

Jours 6 et 7 :

Le reste des vacances s'est déroulé dans le calme du Cantal. Sauf qu'il n'a pas dû vous échapper que je n'ai pas parlé challenge lors de ma description de mardi et jeudi. Oui... En effet. J'ai triché. Enfin. J'ai déplacé mes jours de repos. La montagne, ça m'a épuisée, alors j'ai rattrapé les exercices prévus ces jours à vendredi et samedi. Même que z'Homme a dit que j'avais droit à mon badge quand même parce que j'ai fait tous les exercices ! Eh oui !

Bon, et le bilan dans tout ça ? 

Eh bien, je pèse 104.5 kilos. Soit 600 petits grammes en plus par rapport à ma dernière pesée (qui date du 08/08). Mais je me sens bien dans mon corps. Et ça, ça n'a pas de prix. Faire du sport alors que j'étais en vacances, ça a été très agréable, ça m'a permis de ne pas totalement me laisser aller niveau bouffe et surtout de continuer à modifier mes apprentissages alimentaires et mon mode de vie. Ce n'était même pas contraignant. Il est assez facile (finalement) de trouver 1h le matin ou le soir pour suer un peu. Alors, le sport en vacances, je dis oui ! Et je réitère pour les prochaines (qui seront surement en septembre, parce que mon anniversaire du quart de siècle devrait être jour férié national).



Jour 106 : En mode back to work, attendez-vous à un article narcissique bientôt pour répondre à ma nomination aux Liebster Awards !


* Toutes les photos sont de z'homme.
** références douteuses - pardon, il y en a beaucoup... - On joue à "trouvez à quoi je fais référence ?"
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci d'être passé me faire un petit coucou !