lundi 16 novembre 2015

J-168 : Welcome in Wonderland !

C'était trop beau pour être vrai. Moi. Cohérente d'une semaine à l'autre. Ahah. Je me gausse. Bon faut dire aussi que cette semaine a été riche en questionnement. Personnels ou liés à l'actualité récente. (Je n'aborderai pas plus en détail ce sujet*, qui est déjà bien trop exposé médiatiquement à mon goût). Alors je vous parle un peu de tout ce qui se passe dans ma tête en ce moment et je vous glisse entre temps mes résultats de la semaine précédente.


Qu'est ce qu'il s'est passé dans ma tête : Bienvenue au pays des merveilles...

Je trouve assez triste de ne jamais savoir m'arrêter de réfléchir... Je veux dire... Toute action est potentiellement rationalisée, opérationnalisée, décortiquée et réfléchie. (C'est un fait global. Ca marche autant pour mes comportements alimentaires que le dernier Avengers.) Mon cerveau ne s'arrête jamais. Toute information qui osera traverser les différentes aires de mon cerveau se verra automatiquement traîtée sur plusieurs niveaux d'analyse. Ca me pousse à me poser des questions de la plus ridicule à la plus pertinente... Pourquoi j'arrive à tenir mon programme seulement jusque jeudi ? Est ce que je suis vraiment épanouie dans mon travail ? Qu'est ce que mon déménagement va m'apporter et comment rebondir ? (Oui, je retourne vivre dans le Nord. Mais ça n'était pas le sujet principal du blog). Est ce que je suis encore capable de me passer d'un ordinateur ? Pourquoi l'être humain se sent-il supérieur juste parce qu'il est capable de parler ? Pourquoi ai-je l'impression que plus on prône l'éducation moins les gens réfléchissent d'eux-mêmes ?  
"We're all mad here" comme disait un certain chat. Mais probablement certains plus que d'autres.

Vous prendrez bien une tasse de thé ?

Recentrons-nous sur les comportements alimentaires puisque c'est le thème du blog et que je ne me sens pas de philosopher tout de suite sur le sens de la vie. (et de toute façon la réponse est 42).
Le challenge s'est plutôt bien passé. J'ai effectivement mangé moins vite. Et ça a eu l'effet escompté puisque j'ai perdu environ 1 kilo. 
Niveau "motivation" je suis convaincue de ne plus laisser tomber et de prendre le temps qu'il faut pour perdre mes kilos en trop. Peu importe que ça soit long, que je reprenne quelques kilos de temps en temps. J'adopte un mode de vie "sain" et je travaille sur un problème à la fois, mais je ne laisse pas tomber.
Paradoxalement, je me rends compte avoir beaucoup plus de mal à contrôler ce qui se passe dans mon assiette à partir du vendredi. Un peu comme si le mot "week-end" signifiait "laisser aller"... 

Remarque to self : tu dis ça, mais tu as payé ton laisser aller par un mal de bide intersidéral. Il faudrait voir à arrêter de sous estimer ton corps !

"Qu'on lui coupe la tête !" 

 Le challenge de la semaine sera donc de limiter le laisser aller à un seul repas cette semaine ! (Petit déjeuné inclus) tout en continuant à manger le plus doucement possible en quantité contrôlée. 
Ah oui. Je vais aussi courir 3 fois 30min. Pour les endorphines. Je vous jure que ça fait du bien.




Au fait, j'ai un peu conscience que le blog tourne en rond... (et vous auriez le droit de me châtier pour ça) Je veux aussi vous argumenter des sujets comme la vision française de l'obésité, la différence homme/femme, des préjugés à propos des rondes... Mais je fais mes cartons là. Alors prenez note et réclamez si j'oublie !  










Jour 197 : Qui a peint mes roses blanches en rouge ?!

            



* Une histoire de respect du deuil des victimes réelles et des familles.
Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci d'être passé me faire un petit coucou !