lundi 6 juillet 2015

J-301 : Comment j'ai perdu 6 kilos en deux mois :

Il paraît qu'il est de bon ton de livrer son ressenti quand on fait un blog. Et là, petites enzymes, je me rends compte que jusqu'ici je vous ai plutôt écrit des articles sur des généralités, ou mes réflexions, mais bien peu de sentiments. (Remarquez que ça vous donne un indice sur ma personnalité également)
Qu'à cela ne tienne, aujourd'hui, je me lance, je m'expose ! (même si je n'excelle pas dans le style, vous me le pardonnerez j'espère)


(On m'a dit aussi que les ptites phrases humoristiques c'était sympa !)
Alors, hum... Bon ! (Boudiou, c'est difficile d'organiser des sentiments dans un ordre logique !) Pourtant, en deux mois, il s'en est passé des choses là-haut dans ma tête... Je suis passée par plusieurs stades.

D'abord, il y a eu l'inquiétude : "Est ce que je vais y arriver? Est ce que ça va être difficile ? Qu'est ce que je vais faire si je flanche?"...
Ensuite, la motivation/ le sentiment d'être invincible (Un peu comme The Rock... Ou Rocky. Peut-être WonderWoman !) : "J'y arrive!!!!" en combo avec la fierté à la fin du premier mois. (C'est quand même très agréable d'être fière de soi)
Puis, avec la période de stagnation, l'inquiétude à nouveau, mais différente. La peur de l'échec surement. La peur de la privation pour remplir mon objectif également. Bon, ce sentiment a vite été remplacé par celui que j'appelle le "allez, active toi ma fille".
Et enfin, depuis deux semaines, c'est le mic mac : "je ne me rends pas compte que je perds du poids - et pourtant j'en perds", "Il faut ABSOLUMENT que je remplisse mon objectif", "Est ce que je ne pourrais pas perdre un peu plus que ce que j'avais prévu...?", "Et le mois prochain?", "Est ce que mon entourage remarque que j'ai perdu...?", etc etc.

Je dis que c'est un gros n'importe quoi, mais au final, je pense pouvoir y arriver. Enfin non. JE VAIS y arriver. C'est juste perturbant de ne pas se rendre compte qu'on maigrit. J'avais tellement l'habitude de me voir perdre du poids à un rythme rapide et visible (pour tout reprendre après, certes). Et même, c'est "perturbant" parce que je n'en ai pas l'habitude, mais c'est surtout "trop-méga-génial-de-la-bombe-bébé" parce que j'ai le temps d'appréhender les changements de mon corps. Je n'ai même plus cette obsession de perdre vite vite vite VIIIITE - et ça, c'est un soulagement, parce que je me mets une pression monstre dans ce cas. (Bon, ok, cette obsession revient de temps en temps, mais de moins en moins oppressante, j'y travaille)

Il y a eu aussi l'excitation, de manière générale. J'avais un projet, il était tout nouveau tout beau. J'avais un blog, je devais le rendre tout beau tout lisible. (D'ailleurs, tu penses quoi du nouveau design petite enzyme?)
Il y a toujours l'excitation. J'ai toujours tout un ensemble de choses nouvelles à apprendre (Comme le langage HTML les mises en page appropriées à ce genre d'expression, les retouches photos, le miracle des liens entre les différents média sociaux... tout ça tout ça quoi!) J'ai toujours l'envie d'être lundi pour publier. D'être mardi (ou mercredi, jeudi, vendredi) pour feuilleter les blogs connus et m'en inspirer.
Finalement, je ne peux que te dire merci à nouveau petite enzyme pour toute cette énergie positive que tu génères (remarquez que je suis rarement négative, mais un peu plus de positif, ça ne fait de mal à personne)

Sans transition, les graphiques  (Ouf, zone de confort reached...) :


Et les chiffres :
Je pèse aujourd'hui 105.8kg, mon IMC est de 40.8 (bientôt fini l'obésité morbide), ma taille mesure 102cm, mes hanches 133cm et ma cuisse 80cm.
Autant dire qu'aujourd'hui, j'ai perdu 6.4 kilos en deux mois, que j'ai perdu 8cm de tour de taille, 5cm de hanches et 2cm de cuisse et que j'en suis fière.



Au fait, tu ne sais pas/plus d'où je démarre ? Passe ici, éventuellement ici, et ici.
C'était trop fleur bleue et tu me détestes ? Exprime toi, je ne modère que les injures (quoique...) et le non respect d'autrui.
C'était agréable à lire ? Tu peux aussi me le signaler, mais je ne promets pas d'en écrire des comme ça tous les quatre matins !


Jour 64 : On est reparti pour un mois ! ("On" ne s'accorde pas. J'vous jure.)
Réactions :

4 commentaires:

  1. Bravo pour tes 6.4 kilos de perdus ! Je pense sincèrement que l'essentiel, c'est de ne pas perdre vite mais bien, sans brusquer son corps :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord. En tout cas c'est la première fois que j'ai une démarche moins "blitzkrieguienne" de la perte de poids et je le vis beaucoup mieux ! A voir sur la durée ^^
      Après, il y a plusieurs sensibilités et j'ai connu quelques personnes qui ont eu besoin d'un petit coup de brusquerie au démarrage.

      Supprimer
  2. CONGRATS ! :D Je te découvre aujourd'hui en dehors du fait que j'aime beaucoup ta façon de raconter les choses, je serai ravie de suivre ton parcours ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! ^^ Le compliment est réciproque, rondes powa' !

      Supprimer

Merci d'être passé me faire un petit coucou !