mardi 28 juillet 2015

J-279 : Le houblon, c'est trop bon...

A mes débuts de rédac' chef, je vous parlais de ma volonté de reprendre de bonnes habitudes. C'est toujours le cas, rassurez-vous, mais j'ai arrêté d'aborder le thème puisque tout se passait bien niveau de la réduction pondérale. Je me suis permise quelques articles farfelus, mais il est temps de revenir à nos moutons.


Avec mon premier "échec" de la semaine licorne est venue ma première remise en question à base de "Qu'est ce que je dois reprendre en main?". La réponse qui s'est imposée à moi est 42 (Big Up à toi le Geek!) que je consomme trop d'alcool. "Tout s'explique, elle est alcoolique" STOP ! 

On va revenir quelques années en arrière, disons pendant la fin de mes études : 2 dernières années de master de 2012 à 2014 (Comme ça je case que je suis en possession d'un master, une modestie à toute épreuve la fille). D'abord (et avant tout) le lieu : Lille. Pour les personnes qui y sont nées (comme moi) ou allées, vous savez que ce que j'appelle "la culture de la bière*" est omniprésent. Disons que c'est comme "l'apéro pastis" du sud, sauf que c'est dans un bar avec des copains à s'enfiler des pintes (ambiance stéréotypée du pub irlandais).
Imaginez-vous maintenant habitués à cette culture, déjà pratiquant, et en plus étudiants. Ca vous donne une consommation de bière hebdomadaire d'au moins 2L de bière**(4 pintes, un minimum).

Aujourd'hui, j'ai fini mes études, j'ai déménagé, mais j'ai gardé cet apprentissage culturel. (C'est quand même hautement sympathique de se retrouver au pub à parler avec tout le monde de tout et de rien) J'ai également baissé ma consommation (mine de rien). Donnez moi 2L de bière et je tombe dans le coma ! 

Sauf que même 50cl de temps en temps, pour une perte de poids, c'est moyen super pourri !
Ben oui, l'alcool, en terme de calories, c'est ENOOORME ! (CTB? Quelle grossièreté...)

Si jamais vous n'êtes pas convaincus de mon non alcoolisme, je vous rappelle qu'un panda c'est souvent bourré et ça pourtant, ça reste mignon : 

Si le panda est ivre naturellement, chez moi la consommation d'alcool est surtout rythmée par la présence des gens socialement intéressants dans mon entourage. C'est THE activité hautement sociale que je ne contrôle pas quand je reçois. Amis = bière = bon temps = prise de poids. Avec les mois de juillet et août, les amis, on les voit souvent... Perdre 3kg en juillet dans ces conditions, c'est mission impossible.

Il faut dire aussi que j'ai quelques idées reçues supers nazes à propos de l'alcool :
- Parce que ça se boit, ça s'élimine super facilement. (FAUX ! Arrête de rêver aux pandas et redescend sur terre Sophie)
- Boire à jeun, ça coûte moins cher. Bon, ça c'est vrai, mais carrément pas terrible pour mon foie.
- Boire ou conduire, il faut choisir. VRAI. Par contre, en général il faut boire ET manger. Et j'ai tendance à l'oublier ... (double peine pour la demoiselle, elle n'avait qu'à prendre un verre d'eau !)
- On devient alcoolique quand on consomme de l'alcool toutes les semaines. VRAI et FAUX. Le terme alcoolisme fait surtout référence à une dépendance, qui se traduit généralement par le fait de boire seul(e) tous les jours ou presque de manière ritualisée.

Maintenant que j'ai remis en question mes idées reçues, il serait temps de trouver des solutions pour arrêter de consommer non ? J'en vois deux : soit je me fais ermite de la montagne (ou du désert pourquoi pas), soit j'arrête d'aller au pub quand je vois les copaings... Sauf que ces solutions ne me conviennent pas, et me voilà dans une impasse.

Je fais appel à vous enzymes (pensez à Goku réalisant un Genkidama) ! Avez-vous d'autres solutions?

Hey, on s'en fout de ce que tu consommes, on voulait voir des pandas ! Je m'en doutais :

Rdv pour le bilan catastrophique lundi prochain ! ;)

* Illustration pour les sceptiques : 1975 dans le Nord.
** NB : quand je parle de bière, je parle d'une boisson houblonnée avec un degré d'alcool supérieur à 7.5. Le reste, c'est d'la flotte.



Jour 86 : "Quand je ne suis pas en mesure de publier le lundi, il ne faut pas s'attendre à ce que je contrôle ce que j'avale." Proverbe Chinois.

Réactions :

2 commentaires:

  1. Je plussoie ! Enfin, je n'aime pas des masses l'alcool, mais quand on sort en boite le week-end avec les copines, je ne crache pas sur un Mojito ou une Caïpi (enfin, multiplier tout ça par deux en fait hum hum hum) et je compte ça comme un joker :3 le lendemain, je cours 6-7km pour éliminer tout ça et roule ma poule !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Admiration absolue à toi si tu arrives à aller courir avec les cheveux qui poussent à l'envers ! J'suis plutôt une adepte du canap'éponge : tu t'assoies et tu manges pour éponger. Mais ça doit être une partie du problème ...

      Supprimer

Merci d'être passé me faire un petit coucou !