lundi 20 juillet 2015

J-287 : Call me the Bulimic Unicorn

Crotte, crotte, crotte et tierce caca ! 

(Sérieusement, c'est ça ton introduction ? et ces troubles de la personnalité multiple*, tu comptes les faire soigner un jour ?)

Une semaine de vacances et je ressemble à une licorne boulimique ! Fichu cerveau qui pense "c'est les vacances, faut profiter !" alors que mon corps n'avait pas besoin de tout cet apport calorique. (Et d'ailleurs, il n'a pas trop apprécié le voyage vu la tronche de calculatrice que je me paye)

Pour moi, vacances ça rime avec laisser aller. Dans tous les domaines. Je vis sans heure, je prends mon temps, je fais la sieste si j'en ai envie, je visite si j'en ai envie, et forcément je mange ce dont j'ai envie. Et quand je parle d'envie, c'est bien le moment où je vais m'autoriser toutes ces choses dont je n'ai pas besoin mais qui me font de l'oeil. La pensée "mais en fait, j'ai pas faim" n'existe plus, elle est remplacée par "c'est les vacances, fais toi plaisir". Et pas "un peu plaisir", non non, chez moi c'est plutôt open bar 24/7 ! (Et l'Open Bar 5 étoiles, s'il vous plaît, j'aime manger quand c'est bon. Je ne vais pas au fast food**.)

Résultat des courses ? Je me trimbale 2 kilos en plus... en une semaine.
Deuxième résultat des courses ? J'ai passé des supers vacances, avec un niveau de détente de la nouille rarement égalé. Et pour ça, je ne regrette rien (non, rien de rien).

Dans cet article, vous n'aurez donc pas la satisfaction de me lire en train de me flageller pour avoir trop mangé (et trop bu aussi, n'oublions pas l'apéro). 2 kilos de plus ? Qu'à cela ne tienne, ils seront partis la semaine prochaine ! Je ne me flagelle pas, mais je mets en place une stratégie militaire de haut niveau pour arriver à mon objectif le 08 août. (Je vous expliquerai un jour pourquoi je me fixe des objectifs, pour l'instant, sachez juste que j'en ai besoin. *Maniaque du contrôle spotted*)

Comme tout super agent du gouvernement qui bosse sous couverture j'ai un plan, et des goodies.

Le plan (*jingle inquiétant*) :

- retour à un nombre de calories raisonnables, avec le moins possibles de trucs qui se stockent. (Ce midi par exemple : une galette Bretonne fourrée oeuf, 1/2 steak, tomates, poivrons, olives, ail. Et une compote. yummy)
- reprise du sport : je vais me plancher/gaîner toute la semaine. Vu qu'il fait chaud, je n'irai pas m'enfermer dans la salle de sport, mais j'irai nager 2 ou 3 fois cette semaine. Et je vais essayer de marcher une heure par jour.

Les goodies (*même jingle inquiétant un peu plus aigu*)

- Google Fit : pour compter mon nombre de pas et avoir une estimation de mon temps de marche.
- my fitness pal : mon compteur de calories. Il me donne un coup de pouce de temps en temps et je le trouve bien fait.
- le blog de MyFrenchMuse pour me donner des idées complémentaires d'exercices. Quand j'ai envie d'avoir mal. On sait jamais.
- un maillot de bain bullet-proof
- des chaussures à réacteur (ok, là on dirait inspecteur gadget, j'arrête)

Le Super-Acolyte 

- z'homme. Je ne vous le présente plus (il trouve d'ailleurs que z'homme ça sonne comme Zob... boaf..), il sera là toute la semaine à suivre le même plan que moi (on travaille pour le même gouvernement). Et même s'il n'a pas le rôle principal dans le film (la vedette, c'est moi), son rôle de second sera primordial pour sauver le monde !

Rien de bien dithyrambique sous le soleil donc. Mais je pense que ça fera l'affaire. Je fais confiance à mon corps. Et si vous hésitez à venir voir la fin du film, je vous rappelle tout de même qu'il y a des licornes boulimiques dedans...

Illustration. Eh oui. Quand même.



Jour 78 : Je reprends mes saines habitudes, je me mets 3 coups de pieds au cul, et je garde un mental d'acier !



* : Oui alors en fait, la schizophrénie, ça n'a rien à voir avec le fait d'avoir plusieurs personnalité. Allez vérifier dans le DSM (ou tout autre outil diagnostique) et/ou Wikipedia (ça marche aussi).
** : Sauf au BK quand je suis à Lille... J'avoue.
Réactions :

2 commentaires:

  1. Hahahaha :D
    Non ben 2kg c'est rien, surtout s'ils sont dus à quelques abus, aussitôt les abus cessent, les kilos cessent aussi (enfin j'crois xD)
    You go girl !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La difficulté c'est d'arrêter les abus ... Mais sur la théorie j'suis d'accord avec toi !

      Supprimer

Merci d'être passé me faire un petit coucou !